Accueil.Agenda.Activités.Associations.Culture.La Mairie.
Plan du site.
Recherche.
Contact.
Mode d'emploi.
Rumilly
en
Cambrésis
Echos
 N° 11 - Mai 2011
La Mairie

Edito

 

Mes chères concitoyennes, mes chers concitoyens,

2008-2011. Le temps passe vite.

Nous voici déjà à mi-mandat.

L'équipe que vous avez élue a t-elle bien travaillé ?

Quelles analyses pouvons-nous tirer de ces trois années passées ensemble ? Quelles sont les perspectives pour les 3 années à venir ?

 

PROMESSES TENUES.

À ce jour, l'ensemble du programme que nous avions annoncé est réalisé ou en cours de réalisation : rénovation de l'école, renforcement du réseau incendie, rénovation et sécurisation des voiries, redynamisation du club des aînés et des fêtes du village, etc.

Je remercie sincèrement mes collègues du Conseil Municipal qui, dans leur diversité d'opinion, m'ont majoritairement accompagné et soutenu dans ce travail.

Malheureusement j'ai dû, avec regret, enregistrer la démission de trois conseillers. De plus, dans l'intérêt général, le Conseil Municipal a dû modifier l'organigramme des adjoints.

 

PAS D'AUGMENTATION DES IMPÔTS.

Comme promis nous n'avons jamais augmenté les impôts et cependant, grâce à une gestion rigoureuse, chacun peut constater que notre village se modernise et s'embellit. Grâce à de nombreuses interventions, j'ai pu doter ma commune de 1.500.000€ de subventions et de dotations.

La trésorerie de la commune est saine, chacun peut le constater sur le site Internet de la commune. L'endettement n'a pas augmenté.

 

LES PERSPECTIVES.

Nous continuerons à entretenir le dialogue avec la population, comme nous l'avons fait ces trois premières années.

- À rassembler les énergies afin de poursuivre l'urbanisation de notre village et ainsi, accueillir de jeunes couples avec enfants afin d'assurer la pérennité de nos écoles.

- À conforter et soutenir la vie associative, source de vie.

Je forme ainsi le vœu que se développe à Rumilly la notion de respect des personnes et de notre environnement afin que l'on continue à vivre sereinement dans une paisible harmonie.

Je souhaite à chacun de vous, un agréable été. Votre Maire dévoué.

 

D’importants soutiens financiers

Notre commune est l'une des plus pauvres du Canton de Marcoing. La contribution des Rumillions au budget de la commune, au travers des impôts locaux, ne représente que 24% du budget de fonctionnement, soit 180.000€ environ.

Heureusement reconnue comme dynamique et sérieusement gérée, elle a profité du soutien d'hommes politiques de différentes tendances et de la participation financière de l'État.

C'est ainsi que Patrick KANNER, nouveau  président du Conseil Général a validé le financement du giratoire tant attendu, de la route de Saint-Quentin à hauteur de 900.000€.

De son côté, François-Xavier VILLAIN, député du Nord et président de la Communauté d'Agglomération de Cambrai, nous a octroyé deux subventions, l' une de 50.000€ au titre de la ruralité et l'autre de 20.000€ sur sa réserve parlementaire.

- Monsieur Jacques LEGENDRE, sénateur. a contribué pour 7.500€ à notre budget.

Ces subventions exceptionnelles s'ajoutent aux dotations et subventions de l'Etat que Monsieur le Sous-préfet a validé à hauteur de 500.000€.

Au nom de tous mes concitoyens, j'ai assuré ces personnalités de notre reconnaissance.

 

Le budget 2011 de Rumilly (Cliquer sur le bouton en haut de page)

Comment se prépare et se vote un budget communal ?

Le budget communal est un document qui prévoit et autorise les recettes et les dépenses de la commune. pour l'année en cours.

La préparation du budget relève du maire et est assurée par les services financiers de la commune.

Un budget doit être préparé en équilibre, de manière réelle et sincère. Le budget communal comprend deux sections : la section de fonctionnement et la section d'investissement affichant chacune les dépenses et les recettes.

 

Définition de la section de fonctionnement.

Les dépenses sont liées au fonctionnement des services communaux à savoir :

Les charges de gestion courante, les charges financières, les charges de personnel, les charges exceptionnelles.

Les recettes répondent aux produits de taxes fiscales communales, constituées de la taxe d'habitation. de la taxe foncière sur le bâti et le non bâti, les dotations de l'état, les produits des services tels que les concessions funéraires, les revenus d'immeubles, les locations.

 

Définition de la section d'investissement.

Les dépenses sont liées aux achats d'équipements tels que : l'outillage, les véhicules, les équipements de bâtiments, les travaux d'investissement de la commune, tels que les aménagements de voiries de la commune, les installations techniques, les constructions de bâtiments communaux, la rénovation de bâtiments communaux, les dépenses relatives au remboursement du capital de la dette.

Les recettes sont générées par les subventions d'investissement de l'état, de la région, du dé­partement. Ce sont aussi des aides financières accordées par la Communauté d'Agglomération de Cambrai dans le cadre de fonds de concours, par le Sénat ou l'Assemblée Nationale au titre de la réserve parlementaire. Le fonds de compensation de la T.V.A, les excédents des recettes de fonctionnement, les emprunts, constituent également une part significative des recettes d'investissement.

 

Reconnaissance

Les habitants de la commune étaient réunis très nombreux à la salle de fêtes pour la cérémonie traditionnelle des vœux.

Messieurs GODECHOUL, SELLIER et CATTEAU, adjoints au Maire se sont exprimés pour faire le bilan de l'année écoulée et présenter les projets pour 2011.

À l'issue de la cérémonie, cinq personnalités Rumillionnes ont été mises à l'honneur pour leur travail et leur implication dans la vie associative du village. Elles ont reçu la médaille de la ville. Il s'agit de Jeannine SEILLIER, Roselyne LANCEZ, Bernadette DECOCK, Nicole LEPILLIEZ et Joël BOULAN.

 

A votre écoute

Votre Maire est toujours disponible et à votre écoute.


Il reçoit sur rendez-vous à prendre au secrétariat de la Mairie.

En 2010, cent personnes ont été reçues pour évoquer des difficultés personnelles
(problèmes de voisinage, d'emploi, de logement, d'environnement et d'incivilité.)
Malheureusement, il n'a pu répondre aux problèmes posés par vingt-sept  lettres anonymes dénonçant divers
dysfonctionnements.

 

1er mai : Les médaillés du travail

À Rumilly, cette année, le ter mai cumulait des évènements d'importance : Le traditionnel défilé, la remise de médailles du travail et, célèbre dans le monde entier, la guérison jugée miraculeuse, de notre concitoyenne sœur Marie-Simon-Pierre qui valut au pape Jean-Paul H d'être béatifié.

Dans le respect de la laïcité, notre maire a jugé de son devoir de remettre les médailles aux travailleurs, d’organiser le défilé et d’autoriser à la paroisse d’organiser , le 15 mai, une manifestation en l’honneur de notre concitoyenne.

 

Un enfant du village se distingue

Comme c'est le cas depuis trois ans, la course cycliste organisée à Rumilly a connu un vif succès.

242 coureurs étaient au départ dans les différentes catégories et c'est un enfant de la commune, Julien TELLIER, qui s'est classé deuxième dans l'une des catégories. Nous en sommes très heureux.

Fiers de notre école

À l'école Jules Ferry, une chorale existe depuis 2001, le spectacle clôturant des mois de répétitions et de travail, s'est tenu au printemps dans la Salle Omnisports qui affichait complet pour la circonstance.

Le public fut ravi de la prestation de nos jeunes.

Madame BONFANTE est responsable de la chorale du cycle 2 et Mesdames DELECROIX et HEUDANT du cycle 3.

Qu'elles en soient remerciées ainsi que Madame BAR, directrice du groupe scolaire.

 

Un bel exemple de solidarité

L'association «Les amis de Rumilly» a été dissoute. À la clôture des comptes, une somme de 300€ était disponible, elle a été affectée au syndicat d'initiative de la commune. Sur proposition de sa présidente Madame TELLIEZ, cette somme a été offerte aux Restos du Cœur.

Un geste qui devrait donner des idées aux autres associations.

Sur proposition de Monsieur le Maire, le C.C.A.S. a proposé au bureau, d'affecter aux mêmes Restos du Cœur. un autre don de 300€ qui servira à aider les familles en grandes difficultés durant la fermeture des Restos.

 

Rumeur n’est pas toujours vérité

II s'est dit dans le village que 80 véhicules avaient été verbalisés à Rumilly par la gendarmerie.

Après information, il s'avère que les gendarmes, alertés par les riverains se plaignant du non-respect du stationnement dans la rue Romain Rolland, se sont déplacés et ont verbalisé dans cette rue et plus largement dans les autres rues. Une vingtaine de nos concitoyens, pas plus, ont été épinglés.

À chacun de respecter la réglementation du stationnement et la vitesse autorisée dans la traversée du village.

 

Le P.L.U. est voté

Le Plan Local d'Urbanisme qui définit l'aménagement futur de la commune a été voté le 8 octobre 2010 par le Conseil municipal. Il avait donné lieu à différents débats et a une enquête publique.

Les initiateurs d'une pétition préalable, qui s'est avérée infondée, n'ont pas jugé bon de faire part de leurs reproches lors de l'enquête publique.

Avec le P.L.U. à chaque zone de la commune est associé un règlement qui définit ce qu'on a le droit ou non de faire : hauteur maximum des bâtiments, matériaux à utiliser, car si chaque habitant pouvait construire ce qu'il veut, où il veut, cela _ deviendrait vite le désordre.

 

Nominations

Madame Véronique DEBUT, conseillère municipale, est nommée conseillère déléguée à la démocratie locale et à l'information.

Messieurs Robert SEILLIER et Damien LANCEL sont nommés délégués à la Communauté d'Agglomération de Cambrai.

Messieurs François POUILLAUDE, Vincent LEPILLIEZ et Guillaume BROCHET sont dénommés délégués au syndicat intercommunal de l’énergie du Cambrésis (SIDEC)

Messieurs Gérard CATTEAU et Didier COCRELLE sont nommé délégués au Plan Communal de Sauvegarde.

 

DON DU SANG

Monsieur le Maire a reçu avec fierté les félicitations des responsables du Don du Sang.

En effet, lors de la collecte effectuée à Rumilly, le 19 février 2011, plus de 80 donneurs ont été recensés ce qui, par rapport à la population, est tout à fait exceptionnel.

Que Didier COCRELLE, responsable de cette collecte, en soit particulièrement remercié.

 

 

NOUVEAU BARÈME DE LA CAF

Accueil périscolaire

Dans le cadre de la réforme au temps libre, la Caisse d'Allocations Familiales met en application un nouveau barème portant sur l'accueil périscolaire :

Les familles disposant d'un seuil inférieur ou égal au quotient familial de 520€ ne doivent pas payer au delà de 0€20 de l'heure par enfant pour la fréquentation de l'accueil périscolaire et de l'accueil de loisirs.

Quotient Familial

- 2ème tranche : de 521€ à 2.000€ :

          Tarif horaire 0€80

- 3ème tranche : de 2.001€ et plus :

         Tarif horaire 1€10

L'accueil de Loisirs

- 2ème Tranche : de 521€ à 1.000€ :

          Tarif horaire 0€36

          soit 14€50 la semaine

- 3ème tranche : de 1.001€ et plus :

         Tarif horaire 0€43

          soit 17€50 la semaine

 

 

Budget 2011.
Echos.
LES ECHOS DE RUMILLY   11
Échos
Échos 12a